Isabel GONZÁLEZ REY

Isabel GONZÁLEZ REY, La mise à l’épreuve de l’idiomaticité en traduction littéraire : étude comparée d’un texte « à fautes » traduit dans deux langues cibles > 153

A fordítás során a fordító nem csak a szövegben található nyelvi elemeket elemzi,
hanem értelmezi a szerzı mondandóját is. A fordítói munka így egy sor döntésbıl
tevıdik össze, amelyek eredményeként a fordítás hően megőrizheti az eredeti szöveg
jellegzetességeit, de törekedhet inkább a célnyelvhez való alkalmazkodásra is. Ez a
cikk egy „hibáktól hemzsegı” Daniel Pennac idézet spanyol és galego fordításán
keresztül kívánja bemutatni a kétféle fordítói hozzáállást.

1.- Introduction
La traduction littéraire est un travail centré sur la qualité de la langue
puisqu’elle en est l’essence dans le texte d’origine. Or la fonction du traducteur
n’est pas pour autant celle d’un grammairien qui se limite à analyser la langue
de départ et à la traduire fidèlement dans une syntaxe également correcte en
langue cible. Il assume, en réalité, un rôle de créateur, et de ce fait, il cherche à
son tour à produire du sens avec des mots et des tournures propres de la langue
d’arrivée. Cela dit, la reformulation du texte, en vue de son adaptation à
l’idiomaticité de la langue cible, est surtout mise à l’épreuve dans les passages
les plus problématiques, comme nous allons le constater dans l’étude comparée
d’un texte « à fautes » traduit dans deux langues cibles.

Pour lire la suite, veuillez consulter le document pdf ci-dessous.