Ildikó LŐRINSZKY

Ildikó LŐRINSZKY, Jocelyne Saucier, exploratrice des marges. Pistes de lecture pour Il pleuvait des oiseaux > 159

Il pleuvait des oiseaux est le quatrième roman de Jocelyne Saucier. Le livre,
qui a remporté le « prix des Cinq continents de la Francophonie » en 2011,
apporte une véritable bouffée d’oxygène aux amateurs du roman contemporain.
Il s’agit pourtant d’un texte déroutant à plus d’un titre. Ses personnages
principaux sont des vieillards, des octogénaires qui témoignent d’une vivacité et
d’une lucidité d’esprit étonnantes. Ils ont tous des expériences différentes :
le premier, Boychuck, a subi un traumatisme dans son adolescence, qui l’a
marqué de manière indélébile ; le deuxième, Charlie, a eu un parcours plutôt
ordinaire sur lequel s’est dessiné en filigrane une profonde aspiration à la liberté ;
le troisième, Tom, a mené une vie de bohême et de délinquant noyée dans
l’alcool. Le point commun qui les relie c’est qu’au bout d’un certain temps, après
beaucoup de souffrances endurées, ils se sont trouvés à la lisière de la mort, et ont
fait un choix qui les a séparés pour toujours de leurs proches (quand il en restait
encore) et de la vie ordinaire. Ils ont décidé de fuir la société avec son confort et
ses contraintes, pour vivre en ermites mais sans aucune vocation mystique,
s’adaptant et se soumettant aux uniques forces de la nature. Ce renoncement et
cette fuite leur apporteront une vie nouvelle.

 

Pour lire la suite, veuillez consulter le document pdf ci-dessous.