Alicja KACPRZAK

Alicja KACPRZAK, Le monde en crise : l’image linguistique du monde à travers l’argot des jeunes polonais > 115

The article presents the linguistic image of the world as reflected in the language of young Poles dominated by the hip-hop culture. The sameness of the group is formed by three basic factors: cultural community, territorial community, and economic community. The more the group is unified, the more it emphasises its distinctiveness with regard to other groups. This is observable through emblematic behaviour, such as clothing, rituals, and a distinct language. Polish rap music lyrics which show not only the richness and expressivity of teenagers’ slang, but also testify to a sombre vision of the world represented are analysed from this perspective.

Les sociologues considèrent que trois éléments sont nécessaires pour qu’un ensemble d’individus puisse se souder en une communauté : une unité spatiale, une unité sociale et une unité culturelle. L’identité du groupe se construit donc sur ce qui est partagé par ses membres : territoire, situation économique et jugements de valeurs. Pourtant, si l’identité collective (sameness) est indispensable à la cohésion du groupe, un autre facteur lui est aussi solidaire : celui de la distinctivité collective (distinctiveness). À cette fin, différents comportements emblématiques peuvent être utilisés par une collectivité, tels que des rituels et des costumes, parmi lesquels les langages codés utilisés par les membres du groupe pour communiquer méritent une attention particulière.

C’est dans cette perspective que va être présenté ici même l’argot des jeunes Polonais, avec cette restriction que parmi différents sous-codes classés « jeunes » selon l’indice social quantifiable de l’âge des locuteurs, on se concentrera sur un parler baptisé « langage du milieu hip-hop ». Depuis quelques années, ce langage est l’objet d’investigations plus journalistiques que linguistiques, qui ont eu quand même comme résultat quelques articles, glossaires et dictionnaires.

Pour lire la suite de cet article, veuillez consulter le pdf ci-dessous.

PDF download: