Éva MARTONYI

Éva MARTONYI, La lutte avec l’Ange dans l’œuvre d’Henry Bauchau > 119

 

En face de La lutte avec l’Ange, de Delacroix, je me suis demandé où était ma

place actuelle. C’est le vertige, en ébranlant mes fondations, qui me l’assigne. Je

dois lutter avec lui et demeurer sur la réserve de façon à entendre ce qu’il a à me

dire. Être à la fois en Jacob et dans l’Ange tout en n’oubliant pas que je suis

vieux maintenant, tout en étant encore un enfant. Il faut donc que je renonce à la

merveilleuse assurance de chacun des deux combattants pour être au plus près

de ce qui est entre eux. Le plus important dans la lutte avec l’Ange, c’est

l’espace entre les deux combattants. Je ne suis pas cet espace, je suis en lui.

Henry Bauchau, illustre écrivain belge (né à Malines en 1913) revient, d’une

façon quasi obsessionnelle, à la contemplation du tableau de Delacroix,

représentant la lutte avec l’Ange à l’église Saint-Sulpice à Paris. Le plus

important pour lui dans la lutte avec l’Ange est qu’il s’agit « d’un moment

capital, obscur et mystérieux de la vie. Elle doit être soutenue, peut-être

plusieurs fois et dépassée. C’est ce qui advient à OEdipe ».

D’après certains critiques, le combat serait une allégorie de l’écriture chez

Bauchau, car écrire, c’est entrer dans une certaine permanence, se tenir dans le

mouvement de la lutte, s’installer dans son irrésolution pour maintenir une

tension indispensable, celle d’une naissance ou d’un jaillissement permanent.

Ce qui nous intéresse ici c’est cette curieuse conjugaison des deux

« mythes », celui de Jacob et celui d’OEdipe, dans l’oeuvre de l’écrivain. Venu à

l’écriture relativement tard et uniquement grâce à sa psychanalyse, Bauchau

envisage l’écriture non seulement comme une série de récits contenant des

allusions bibliques et culturelles en général, mais aussi et avant tout comme une

écriture de soi, sous des formes très variées, allant de la poésie au roman en

passant par le théâtre.

 

Pour lire la suite de cet article, veuillez consulter le pdf ci-dessous.

PDF download: