Márton Gergely HORVÁTH

Márton Gergely HORVÁTH, Présence ou absence du pronom clitique et interprétation du syntagme nominal coréférent> 39

 

1. Introduction

Le français parlé se caractérise le plus souvent par ses différences par

rapport au français standard. Les propriétés qui décrivent ce premier renvoient

notamment à l’emploi non standard de certains pronoms conjoints : l’utilisation

de on à la place de nous, l’omission du pronom impersonnel il, ou le

redoublement clitique d’un syntagme nominal. L’objectif du présent article est

d’étudier, d’après des jugements de locuteurs français, ce dernier phénomène

du point de vue de son importance dans la structure informationnelle de la

phrase.

Le statut morphosyntaxique des pronoms clitiques du français parlé est

largement discuté dans la littérature linguistique. Ici, nous adoptons l’hypothèse

selon laquelle les pronoms clitiques sont des arguments occupant la place du

sujet. Dans les constructions de redoublement, le syntagme nominal redoublé

est alors disloqué, et le pronom clitique coréférent est en position argumentale,

contrairement à l’analyse morphologique d’après laquelle les pronoms clitiques

sont réanalysés en tant qu’affixes et puis en tant que morphèmes d’accord. La

figure présente la structure de base du sujet redoublé...

 

Pour lire la suite de cet article, veuillez consulter le document pdf ci-dessous.