Tímea LÁSZLÓ

Tímea LÁSZLÓ, Briller par la pause – Les silences d’une lecture – analyse des pauses d’un fragment de texte oralisé > 89

 

Introduction

Nos propos ne seraient pas compréhensibles sans la segmentation de notre

discours prononcé ou lu. Les principaux moyens de segmentation sont la pause,

le changement de débit, l'accentuation, le jeu avec la hauteur et avec la tonalité

de la voix. Parmi ces outils suprasegmentaux, les pauses et l'accentuation sont

les plus largement employés pour séparer les unités de sens et pour mettre en

relief les idées essentielles.

La conceptualisation des éléments prosodiques d'une langue étrangère n'est

ni évidente, ni facile. D'une part, ces éléments (le rythme, l'accentuation et les

pauses) sont très liés, il est difficile de les séparer, d'autre part, le locuteur

étranger ne change pas facilement ses habitudes articulatoires, rythmiques et

intonatives acquises avec la langue maternelle.

De nos jours, les recherches prosodiques ont reçu un nouvel élan grâce aux

logiciels analyseurs du discours à l'aide desquels on peut observer les

caractéristiques de la parole prononcée séparément et d'une façon objective.

Dans le cadre de la conférence « silence et absence », nous allons présenter le

résultat d'une étude des fragments de discours lus par des apprenants et des

natifs, que nous allons comparer du point de vue des pauses, qui jouent un rôle

prépondérant dans la compréhension des messages des locuteurs. Nous

tenterons de présenter comment un logiciel peut contribuer à la

conceptualisation des éléments segmentaux et suprasegmentaux de la parole.

 

Pour lire la suite de cet article, veuillez consulter le document pdf ci-dessous.

PDF download: