Károly Sándor PALLAI

Károly Sándor PALLAI, « Konzigenzon filozofik size poetik » : Horizons herméneutiques et notes phénoménologiques sur la poésie seychelloise > 121

1. L’aire seychelloise

Les Seychelles (Sesel, Repiblik Sesel) sont un archipel de 115 îles au coeur de
l’océan Indien. Depuis 1976, les îles forment une République indépendante,
membre du Commonwealth et de la Francophonie3. Les langues officielles du pays
et les langues de la littérature seychelloise sont le français, l’anglais et le créole
seychellois. Antoine Abel, Leu Mancienne, Elva Pool et Guy Lionnet sont les
auteurs les plus importants du XXe siècle4 qui avaient une inspiration considérable
et qui ont influé sur la génération contemporaine des poètes et écrivains (Magie
Faure-Vidot, Marie-Flora Ben David Nourrice, Venida Marcel, Marie-Neige
Philoë, Aline Jean). Dans cet article, je me propose d’analyser dans une perspective
comparative d’approche philosophique le recueil de Reuban Lespoir, Mon Destin
(en créole), et Flamme mystique de Magie Faure-Vidot (en français).

2. Métaphysique et corps textuel

Les formes auto-narratives, les axes des univers métaphysiques relevant
d’une analytique du sujet poétique et philosophique présentent des complexités
constitutives, des régions de superpositionnalité d’imaginaires et de lectures
réactualisant l’être du sujet en termes poétiques, philosophico-littéraires. Dans
cet article, je propose de restreindre l’acception de l’optique métaphysique5 à
l’étude de la constitution de l’identité poétique du sujet et à l’analyse de sa
fondation et de sa saturation textuelle.

 

Pour lire la suite, veuillez consulter le document pdf ci-dessous.

PDF download: