Jolán KELEMEN

Jolán KELEMEN, L’apport problématique des courants linguistiques modernes à la description des temps verbaux du français > 33

 

1. De très nombreux linguistes se sont penchés au cours de ce siècle et même dès la Grammaire de Port-Royal /1660/ sur le problème fort complexe des temps verbaux du français. Si l’on veut passer en revue les principaux travaux qui y ont été consacrés au cours du XXe siècle, on devra constater que ce chapitre de la syntaxe et de la sémantique a été fonction, lui aussi, des grands courants linguistiques de l’époque – bien que parfois dans une mesure moindre que les autres. Le premier livre qui a attiré l’attention des spécialistes sur la question fut celui de G. Guillaume: Temps et verbe /1929/. Sa conception linguistique particulière et originale /la psychomécanique du langage/ fut appréciée par un grand nombre de ses collègues et disciples, à tel point qu’elle donna naissance à une école guillaumienne qui existe jusqu’à nos jours. Le structuralisme naissant puis triomphant, qui ne pouvait intégrer à sa théorie une question en grande partie sémantique, s’en désintéressa, et pendant un certain temps il parut peu d’ouvrages sur les temps verbaux. Il est vrai que le fameux passé composé de L’Étranger de Camus suscita de grands remous, mais parmi ceux qui y réagirent le plus rapidement il n’y avait guère plus de linguistes que de littéraires /Sartre, Robbe-Grillet/, et l’on étudia surtout le problème comme fait de style. Les années 50-60 par contre ont vu paraître en nombre croissant des études consacrées aux temps verbaux, dont nous ne pouvons donner une liste exhaustive, si profitable que puisse être un tel travail. Nous allons essayer de façon très sommaire d’en grouper quelques-uns, représentatifs des courants linguistiques dont ils s’inspirent.

• Linguistique descriptive traditionnelle: H. Sten /1952/ Les temps du verbe fini /indicatif/ en français moderne. – P. Imbs /1968/ L’emploi des temps verbaux en français moderne. – A. Klum /1961/ Verbe et adverbe.

• Linguistique textuelle, pragmatique: C. Vet /1980/ Temps, aspects et adverbes de temps en français contemporain; Langue française 67/1985, La pragmatique des temps verbaux.

• Linguistique générale et générative: C. Vetters: «Grammaire générative et textuelle des temps verbaux», in Recherches linguistiques de Vincennes 18/1989, pp. 101-145., C. Vetters éd. /1993/ Le temps, de la phrase au texte., Langue française 100/1993, Temps et aspect dans la phrase française.

Les travaux de base le plus souvent cités, écrits sur ce thème sous forme de livres ou d’articles, sont dus à Benveniste /1966/, H. Weinrich /1973/, H. Kamp et C. Rohrer /1983/.

 

Pour lire la suite de cet article veuillez consulter le pdf ci-dessous.

PDF download: