Jean-Pierre GOUDAILLIER – Dávid SZABÓ

Le numéro thématique – « Parlures argotiques et pratiques sportives et corporelles » – de la Revue d’Études Françaises paraît neuf ans après « L’argot : un universel du langage ? », publié dans la même collection par les soins de Dávid Szabó, et s’inscrit dans une série d’ouvrages consacrés à l’argot et aux phénomènes langagiers apparentés, coédités par Jean-Pierre Goudaillier : Standard et périphéries de la langue (Ofycyna Wydawnicza LEKSEM, Łódź - Laks, 2009, avec Alicja Kacprzak), Registres de langue et argot(s): Lieux d’émergence, vecteurs de diffusion (München, Martin Meidenbauer, 2011, avec Sabine Bastian), Argot(s) et variations (Frankfurt-am-Main, Peter Lang, 2014, avec Eva Lavric) et Fonctions identitaires en situations diglossiques : argots – dialectes – patois (Księgarnia Wydawnictwa Uniwersytetu Łódzkiego, Łódź, 2014, avec Alicja Kacprzak).

La langue du sport, entre argot, jargon et langue de spécialité, offre un domaine de recherche particulièrement riche et intéressant aux linguistes qui analysent les marges du langage d’un point de vue sociolinguistique. Cette constatation n’a rien de surprenant vu la popularité et l’importance des différentes disciplines sportives dans nos sociétés.

Le numéro 20 de la Revue d’Études Françaises regroupe 17 articles par 20 enseignants-chercheurs et doctorants, représentant huit pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Géorgie, Hongrie, Pologne et Russie), qui décrivent des phénomènes langagiers liés à des pratiques sportives et corporelles aussi diverses que le culturisme, le cyclisme, le football, le rugby ou la tauromachie.

Pour lire la suite de cet article, veuillez consulter le pdf ci-dessous. 

PDF download: