Jean-Pierre GOUDAILLIER

En Europe, la question intégration / assimilation anime de nombreux débats, parfois houleux, plus particulièrement au sein des partis politiques, qu’ils soient ou non au pouvoir, ceci depuis de nombreuses années, voire plusieurs décennies. Même les mesures de discriminations positives, mises en place dans divers pays à partir d’un modèle calqué sur celui des multiples expériences menées aux États-Unis à partir des années 1960 (Cf., entre autres, Bougrab, 2007) ont montré leurs limites, leurs aspects négatifs et sont de ce fait contestées. Pour ce qui est de la France, au-delà de l’observation des controverses suscitées par les phénomènes migratoires contemporains et de celle des solutions politiques proposées, il importe de rappeler l’existence depuis les années 1970-1980 d’une fracture sociale importante (Gauchet, 1990), conséquence directe des différentes crises économiques survenues.

 

Pour lire la suite de cet article, veuillez consulter le pdf ci-dessous.

PDF download: