EDITORIAL

Judit MAÁR, Préface > 5


Les 24 et 25 avril 1998 s’est déroulé le colloque international organisé pour le centième anniversaire de la mort de Stéphane Mallarmé. L’instigateur du colloque a été le Département d’Études Françaises de l’Université Eötvös Loránd de Budapest et les conférences ont eu lieu dans les locaux du Centre Interuniversitaire d’Études Françaises. L’Institut Français de Budapest et le Service Culturel de l’Ambassade de France en Hongrie ont également soutenu le bon déroulement du programme.

Vilmos BÁRDOSI

Ouverture > 6

Mesdames et Messieurs, chers Collègues,

Au nom du Département d’Études Françaises et du Centre Interuniversitaire d’Études Françaises de l’Université Eötvös Loránd de Budapest, permettez-moi de vous saluer très chaleureusement à l’occasion du colloque organisé pour commémorer le 100e anniversaire de la mort de Stéphane Mallarmé. Je vous remercie tous d’avoir accepté notre invitation d’y participer et de rendre ainsi hommage à ce grand poète énigmatique de la poésie symboliste.

Je remercie tout particulièrement Mme Judit Maár, présidente du Comité d’Organisation, qui a eu l’initiative de ce colloque et a su mener son projet à bien. Projet qui ne se serait pas réalisé d’ailleurs sans l’aimable soutien de l’Institut Français en Hongrie et sans l’apport personnel de son directeur, Jean-Luc Soulé, que je remercie encore une fois très vivement. Je remercie également Mme Judit Karafiáth, directeur du CIEF, qui a bien voulu accepter d’accueillir le colloque dans ses locaux et a été d’une aide efficace dans l’organisation de ces journées.


Pour lire la suite de cet article veuillez consulter le pdf ci-dessous.

PDF download: