Levente DÉVÉNYI

Levente DÉVÉNYI, La fin de l’influence renanienne – la question de la science > 97

 

Dans le contexte du Renouveau spirituel dans la première partie du XXe siècle, il serait difficile de ne pas évoquer le nom d’Ernest Renan dont l’influence ne cesse de s’exercer sur les esprits des penseurs et auteurs du début du siècle. Toutefois, à y regarder de plus près, cette influence est plus repérable au niveau des discours qu’à celui des contenus. Même chez Barrès, qui, après avoir combattu vigoureusement l’attitude renanienne qualifiée de « dilettantisme », s’est repenti et qui considère avec plus d’indulgence les idées de Renan, les renvois à Renan n’empruntent presque rien aux idées renaniennes. Par un retournement, ils mettent plutôt en valeur l’attitude jadis rejetée par Barrès.

Pour la première partie du XXe siècle, Renan, étant devenu le porte-parole de la toute-puissance des sciences triomphantes, représente ce positivisme qui semble maintenant à jamais dépassé. Pourtant, cette image qui, très tenace, revient jusqu’à nos jours dans nos manuels et dans nos dictionnaires, est une image extrêmement simplifiée et schématique des idées renaniennes. Ajoutons d’ailleurs, que les commentaires modernes se détachent de plus en plus de cette image déformée, et qu’ils insistent de plus en plus sur l’aspect non positiviste des idées renaniennes, au point que Jean Gaulmier a pu parler en 1978 du « romantisme en profondeur » de Renan en ne lui reconnaissant qu’un seul trait positiviste, notamment la foi dans la fixité des lois de la nature. Pourtant, la question du romantisme renanien n’est peut-être pas définitivement résolue et l’opposition du romantisme au positivisme n’est peut-être pas aussi pertinente que le laisse entendre l’article récapitulatif et très instructif de Gaulmier. Selon nous, pour expliquer le système renanien, une opposition plus générale entre deux courants épistémologiques, ou plutôt entre deux visions du monde, l’une à visée synthétique et globalisante, l’autre réductrice, à prétention rationaliste et analytique, pourrait peut-être avoir lieu.

 

Pour lire la suite de cet article, veuillez consulter le pdf ci-dessous.

PDF download: